Architecture
Atelier Novembre
21 rue du Faubourg Saint-Antoine
75011 Paris
T. +33 (0)1 44 73 02 20
F. +33 (0)1 44 73 02 50

Maître d'ouvrage

Université Clermont Auvergne

Programme

Réhabilitation-extension

Surface

5900 m² SU

Coût

12,5 M€ HT

Avancement

Consultation 2021

Marché Global de Performance


Equipe
AEGE / ENGIE Solutions (Mandataire du groupement, Direction de travaux TCE), Atelier Novembre (Coordination architecturale), CUT Architecture (Design intérieur / mobilier), Atelier Moabi (Paysagiste), 8’18’’ (Conception lumière), CET Ingénierie (Fluides), SINTEC Ingénierie (Structure), MILIEU Studio Ingénierie (Energie et environnement), Amplitude Conseil (Acoustique), Hervé Thermique (Exploitation Maintenance)

Learning Centre de l’Université Clermont Auvergne
Réhabilitation-extension du bâtiment Kessler, dédiée à la recherche
Clermont-Ferrand (63)

La réalisation du Learning Centre à Clermont-Ferrand s’inscrit dans la perspective de développement et de dynamisation de son territoire. Le projet a pour but d’offrir un lieu d’accueil aux différentes synergies dépassant le cadre universitaire en s’ouvrant tant aux milieux professionnels qu’aux citoyens. Il s’agit donc de créer les conditions de diffusion des connaissances, des savoirs et de l’information auprès de la société dans son ensemble.
Il est attendu que le statut de l’équipement soit clairement exprimé et signifié à travers une image contemporaine et dynamique, tout en s’insérant harmonieusement dans son contexte. Cette volonté affichée du programme de donner à voir l’activité du Learning Centre depuis l’espace urbain a conduit naturellement à aménager les zones de consultation dans le bâtiment Kessler au niveau de la rue, en rez-de-chaussée et au premier étage.
Le projet se développe logiquement en implantant les magasins en-dessous des zones de consultation et en concevant l’extension nécessaire au fonctionnement de l’équipement en continuité des plateaux de consultation. Le dernier niveau est par ailleurs réservé aux services internes.
Le fait de décaler l’extension en reprenant l’axe oblique donné par le bâtiment de la présidence permet de créer un vide entre les deux bâtiments. Cette mise à distance relie visuellement l’ensemble des entités et des activités proposées. L’aménagement de cet atrium constitue aussi une respiration baignée de lumière naturelle qui génère un lieu de travail informel dans lequel peuvent prendre place différents modes de rencontres et d’échanges. Cet entre-deux ainsi créé, le projet offre un grand espace central mutualisé innervant l’ensemble des locaux, qui devient ainsi un point de passage obligé, aussi bien vers les zones de consultation, que vers l’espace de restauration en lien direct avec le jardin.

Haut de page