Architecture
Atelier Novembre
21 rue du Faubourg Saint-Antoine
75 011 Paris
T. +33 (0)1 44 73 02 20
F. +33 (0)1 44 73 02 50

Maître d'ouvrage

Ville de Montereau-Fault-Yonne

Maître d'œuvre

Atelier Novembre, architecte mandataire

Bureaux d'études

Otéis Sechaud Bossuyt (BET TCE - HQE - Economiste)

Programme

Construction d'un parking accueillant 400 places en R+2 et devant prévoir l'ajout d'étages supplémentaires

Coût

4 M€ HT

Avancement

Phase PRO

Parc de stationnement sur le site du futur théâtre-auditorium
Construction d'un parking de type
Montereau-Fault-Yonne (77)

La création d’un parc de stationnement est pour la Ville de Montereau-Fault-Yonne une occasion de terminer une composition urbaine amorcée par le projet du Théâtre Auditorium. Cette nouvelle place située au cœur de la ville doit en effet à terme devenir un élément fort et repérable.
A la forme organique du théâtre et à sa partition verticale, répond une forme rationnelle, horizontale. Comme un fond de scène, le parc de stationnement affirme sa frontalité et effleure ses avoisinants par l’écriture de joints creux. Ainsi, par sa simplicité, la sobriété de ses façades légèrement décollées du sol et transparentes, le parc de stationnement s’efface au profit du théâtre en révélant une place urbaine au caractère affirmé.
Le fonctionnement de ce parc découle de la simplicité de sa forme, avec : des accès bien identifiés (séparation véhicules / piétons) ; des circulations à sens unique ; une double hélice en extrémité ; un accès évident aux services de secours.
La conception d’un parc de stationnement ventilé impose par ailleurs des façades largement ouvertes. Ces façades sont ainsi en métal perforé, dont la rigidité est assurée par une fine ondulation ; animées par de grandes baies, elles génèrent des transparences cadrées et complètent le taux de perforation nécessaire.
Le bâtiment offre un abord fonctionnel, à l’architecture sobre et harmonieuse qui vient se glisser subtilement dans un interstice de la ville sédimentaire. En créant un fond d’écran luminescent, il s’efface au profit du théâtre et de son parvis qui se détachent pour devenir, dès lors, le point focal de cette nouvelle séquence urbaine.

Haut de page