Architecture
Atelier Novembre
21 rue du Faubourg Saint-Antoine
75 011 Paris
T. +33 (0)1 44 73 02 20
F. +33 (0)1 44 73 02 50

Maître d'ouvrage

Département de Loire-Atlantique

Maître d'œuvre

atelier Novembre, architecte mandataire

Bureaux d'études

Atelier Donjerkovic (Architecture du patrimoine), Atelier Adeline Rispal (Scénographie), Sempervirens (Paysage), Oteis Isateg (Tce, Opc, Economie, Ssi & Sécurité), Jean-Paul Lamoureux (Acoustique), Innovision (Conception et ingénierie de l'audiovisuel, du multimédia et du numérique), Temeloy (Concepteur lumière), Chevalvert (Graphisme, Signalétique)

Programme

Rénovation des bâtiments existants, privilégiant un usage d'exposition pour le Palais Dobrée et le Manoir de la Touche, et création d’extensions neuves pour intégrer accueil, boutique, espace de restauration légère, salle polyvalente (conférences, expositions, événements), avec valorisation et requalification des espaces extérieurs

Surface

4 940 m² SU

Coût

15 M€ HT

Avancement

Lauréat du concours en juin 2017

Musée Dobrée
Rénovation et extension du musée Dobrée
Nantes (44)

Le projet de rénovation et extension du musée vise principalement à redistribuer les flux afin de simplifier le parcours des visiteurs mais également à créer des espaces fonctionnels tout en révélant les potentialités du patrimoine bâti existant. Par une approche globale et sensible, les propositions architecturales, paysagères et scénographiques ont souhaité répondre à l’ambition « de révéler et faire rayonner le site du musée Dobrée dans toute son originalité ». Parc muséal et urbain requalifié, le futur domaine sera une nouvelle composante forte de l’identité de la Ville et un des nouveaux leviers de son attractivité.

Initiée par une pente douce qui se glisse entre le manoir de la Touche et le bâtiment Voltaire, une promenade libre d’accès met en scène les édifices et relie les différents espaces extérieurs du site. Le projet paysager participe pleinement au fonctionnement de l’établissement en affirmant ses accès, en reliant les différents bâtiments du domaine pour les inscrire dans un ensemble cohérent et convivial sans conflit de gestion ni d’usages. Souhaitant susciter à la fois curiosité et étonnement, le projet architectu­ral propose des ponctuations qui animent les parcours et rendent lisibles les composantes du site. Une écriture identitaire et contemporaine a été conçue pour permettre à la fois de signaler une nouvelle urbanité, de prolon­ger par son originalité l’énigme de l’œuvre singulière de Thomas Dobrée mais aussi de résoudre délicatement la question de l’unité du lieu.

Agissant comme un fil conducteur, un matériau unique est utilisé pour signifier les interventions nouvelles : le glacis de la rampe qui accompagne dès l’entrée le visiteur, l’auvent qui identifie les espaces d’accueil, le volume ajouré du noyau vertical du manoir de la Touche et l’incision pratiquée dans le jardin central. Le choix s’est porté sur des parements ou profils métalliques dont la texture et les oxydations vont jouer par mimétisme avec la richesse des couleurs des moellons granitiques du manoir de la Touche, des schistes et pierres de Chauvigny du palais Dobrée et des bétons architectoniques du bâtiment Voltaire. La cohérence de cette intervention va agir, sans ambiguïté, comme un trait d’union pour requalifier le site.

Haut de page