Architecture
Atelier Novembre
21 rue du Faubourg Saint-Antoine
75 011 Paris
T. +33 (0)1 44 73 02 20
F. +33 (0)1 44 73 02 50

Maître d'ouvrage

Ville de Carpentras

Maître d'œuvre

Atelier Novembre (architecte mandataire), Sud-Sud Est Architectures (architecte MH)

Bureaux d'études

Artelia branche Arcoba (TCE - HQE - Economie), Anne Bourdais (Muséographie), J.P. Lamoureux (Acoustique), Hervé Audibert (Conception lumière), Laurent Meszaros (Scénographie)

Programme

Transfert de la bibliothèque Inguimbertine et des musées de Carpentras dans le bâtiment de l'Hôtel-Dieu classé Monument Historique

Surface

16 110 m² SHON (bibliothèque & musée)

Coût

11,3 M€ HT pour les tranches 1A et 1B de la bibliothèque (20,2 M€ HT pour l'ensemble du projet de bibliothèque-musée)

Avancement

Chantier en cours, livraison (bibliothèque) tranche 1A en 2017, tranche 1B en 2018

L’Inguimbertine (bibliothèque)
Restructuration de l'Hôtel-Dieu en bibliothèque-musée
Carpentras (84)

Prenant place dans l’ancien Hôtel-Dieu (bâtiment du XVIIIe siècle classé Monument Historique), le projet consiste à créer une bibliothèque-musée, concept initié par Mgr d’Inguimbert, évêque de Carpentras, mêlant dans un établissement unique les ressources patrimoniales, livresques, et artistiques de la Ville.

Ne voulant remettre en cause la morphologie de l’édifice, qui en fait sa force, quelques aménagements ponctuels et choisis offrent de nouvelles ouvertures à cet équipement pour lui donner l’attractivité souhaitée à un large public. Des cheminements, prenant appui sur la composition de l’Hôtel Dieu et sur la présence des cours, créent la perméabilité souhaitée.

Occupant les « interstices » de la construction d’origine, un Hall, fait de métal et de verre, propose une nouvelle ouverture sur le jardin, puis, au-delà sur le paysage du Mont Ventoux.
La contemporanéité de son écriture, en dialogue avec l’architecture préexistante, signifie la nouvelle vocation de l’Hotel-Dieu.

Le Musée et la Bibliothèque s’organisent alors de part et d’autre de cette belle centralité qui amplifie la symétrie originelle de l’édifice. Prolongeant le concept de l’Ingimbertine, la mixité des parcours (touristes, lecteurs, chercheurs…) sera propice aux échanges et rencontres.

Haut de page