Architecture
Atelier Novembre
21 rue du Faubourg Saint-Antoine
75 011 Paris
T. +33 (0)1 44 73 02 20
F. +33 (0)1 44 73 02 50

Maître d'ouvrage

Société du Grand Paris

Bureaux d'études

Amberg (Tunnel), AIA (Ingénierie et environnement), CEBTP (Géotechnique), Dynalogic (Flux), Iris Conseil (VRD), Obermeyer (Fluides), Sempervirens (Paysage), 8’18’’ (Eclairage), LASA (Acoustique)

Programme

Conception de la gare du Grand Paris Express de Maison Blanche en connexion à la station de métro de la ligne 7

Surface

2 882 m²

Coût

110 M€ HT

Avancement

Consultation 2014

Maître d’œuvre mandataire
Oteis

Architectes
Atelier Novembre, Benthem Crouwel, Jakob+MacFarlane, Philéas, Brossy&associés

Gare de Maison blanche
Ligne 14 – Tronçon Olympiades / Aéroport d’Orly
Paris 13e

Dans le prolongement sud de la ligne 14, la Gare de Maison Blanche est la première station du tronçon qui reliera l’actuel terminus des Olympiades à la gare d’Orly à l’horizon 2027.
Située le long d’un axe parisien majeur, au dessus de la Petite Ceinture révélée par la présence du Jardin du Moulin de la Pointe, la gare est une séquence forte dans la linéarité de l’avenue d’Italie. La boite émergente de la gare est mise en valeur par l’horizontalité du parvis crée.
Appréciant la grande horizontalité de l’émergence, qui vient s’affirmer en opposition à la verticalité des tours, et tout en restant dans le gabarit des 6 mètres imposé, le projet propose de l’accompagner par une structure faisant Signe dans la ville. Faite de « couples » métalliques qui se décalent progressivement, elle constitue une géométrie enveloppante dans une torsion qui s’appuie sur l’organisation en quinconce de la gare.
Rappelant les verrières des stations « Guimard », son mouvement cinétique est une évocation des déplacements urbains, magnifiés par les flux de l’avenue d’Italie.
La boite de l’émergence sera vitrée et lumineuse, support de signalétique et d’informations.
L’aménagement de puits de lumière permettent de faire pénétrer la lumière naturelle au moins dans le premier niveau inférieur, créant ainsi un lien vertical entre l’extérieur et l’intériorité de la station.
Les surfaces réfléchissantes, conduisant la lumière du jour le long des points de montée et entraînant la clarté des volumes, contribuent par ailleurs à l’atmosphère paisible des lieux et au confort des voyageurs.

Haut de page