Architecture
Atelier Novembre
21 rue du Faubourg Saint-Antoine
75 011 Paris
T. +33 (0)1 44 73 02 20
F. +33 (0)1 44 73 02 50

Maître d'ouvrage

Ville de Cergy

Maître d'œuvre

Atelier Novembre, architecte mandataire

Bureaux d'études

Artelia branche Arcoba (TCE - HQE - SSI), Jean-Paul Lamoureux (Acoustique), Scenarchie (Scénographie), Mazet & Associés (Economie de la construction)

Programme

Réhabilitation et extension de l’équipement pour rassembler l'ensemble des activités d'enseignement, d'enregistrement de musique ainsi que lieux de diffusion et d'événements et les activités associatives créatives (danse, arts plastiques...) ; avec notamment : un espace d'accueil, une maison de quartier avec salles d'activités ouvertes au tissu associatif du quartier, un centre musical municipal, une salle de concert (l'observatoire), les studios musicaux du Chat Perché, des espaces artistes/production, une salle polyvalente de 1500 p. permettant la convivialité et les rencontres associatives/culturelles

Surface

5 200m² SU

Coût

11,9 M€ HT

Avancement

concours 2016

Equipement socio-culturel du quartier Axe Majeur-Horloge
Rénovation et extension
Cergy (95)

Ce projet de réhabilitation est, pour la ville de Cergy, une occasion d’affirmer le rôle d’animation de cet équipement à l’intérieur du quartier, sa centralité et son identité grâce à l’intégration de nouvelles fonctionnalités qui viendront drainer en son sein tous les publics de la ville et même au-delà.
Situé en diagonale de la place du marché, ce bâtiment est un élément repérable et marquant du centre-ville. Parallèlement au fort enjeu culturel, l’enjeu social de la maison de quartier verra ses espaces d’accueil revalorisés, permettant une meilleure communication avec les activités associatives et musicales de l’équipement.
Inscrite dans la mémoire collective des Cergyssois, la maison de quartier est identifiable par sa «tour Observatoire» qui constitue un point singulier et agit comme repère dans la ville. C’est la raison pour laquelle, le projet propose de maintenir cet élément architectural, bien que dénué de sa fonction initiale, qui affirmera par sa métamorphose la mutation de l’équipement. L’évidement de la tour, la création de nouvelles «fenêtres», l’aménagement de passerelles à hauteur de celles-ci, permettront en outre l’apport d’une signalétique évènementielle liée aux activités du Centre.
Il est apparu essentiel de recréer une image unitaire de ce nouvel équipement composé d’une partie restructurée et d’une extension neuve. Profitant de l’impératif de déposer les revêtements en brique existants pour des raisons d’isolation, un parement en brique viendrait habiller tout le périmètre du bâtiment. Ce matériau pérenne s’harmonise avec les constructions avoisinantes elles-mêmes en briques, la couleur gris argenté singularise toutefois l’intervention et son inscription contemporaine. Les percements et discontinuité de la façade rompent la monotonie et donnent à lire les différentes fonctionnalités du lieu. La billetterie s’identifie par son traitement en acier corten.
Le soubassement continu vitré du bâtiment participe aussi à l’écriture unitaire de l’équipement et permet la perception des lieux et des activités proposées. Le hall fédérateur, véritable prolongement de l’espace urbain, est une invitation à rentrer pour le passant. A travers les vitrages, des panneaux ou écrans vidéo informeront sur l’actualité et les programmations du Centre.

Haut de page