Architecture
Atelier Novembre
21 rue du Faubourg Saint-Antoine
75011 Paris
T. +33 (0)1 44 73 02 20
F. +33 (0)1 44 73 02 50

Maître d'ouvrage

Est Ensemble

Programme

Construction du nouveau Conservatoire à Rayonnement Départemental (musique, danse, théâtre, arts plastiques et visuels) articulée à la réhabilitation de la piscine Leclerc et la création d’un bassin neuf en extension

Surface

6 600 m² SP (conservatoire, salon et bassin neuf) ; 2 200 m² SP (piscine)

Coût

37,86 M€ HT

Avancement

Livré en 2022

Marché global de Performance


Maîtrise d’oeuvre
Atelier Novembre (Architecte, mandataire des études), TNA (Architecte), L’Archivolte (Architecte du patrimoine), Agence Christophe Gautrand & associés (Paysagiste), Scenarchie (Scénographe), CET (bureau d’études TCE), SOREIB (bureau d’études Traitement Eau / Air), AMOES (bureau d’études HQE), Jean-Paul Lamoureux (Acoustique), CL Design (Graphisme, Signalétique)

Entreprise
Bouygues Bâtiment IDF (Ouvrage publique, mandataire de la réalisation)


Exploitant technique
CRAM (Exploitant-Mainteneur)

Conservatoire Jacques Higelin et piscine Alice Milliat
Construction d’un Conservatoire à Rayonnement Départemental et réhabilitation-extension de l'ancienne piscine Leclerc, classée MH
Pantin (93)

Aujourd’hui la Ville se recompose sur elle-même, plus qu’elle ne s’étend, pour répondre aux objectifs d’économiser ses espaces et de revitaliser ses quartiers. Ces nouvelles réflexions obligent aussi à repenser les usages pour accompagner et favoriser la mixité des populations.
La rénovation de la Piscine Leclerc adossée d’un nouveau Conservatoire est un concept unique et ambitieux dont la singularité a profondément motivé l’accomplissement du projet. Les questions d’accroche au territoire, du mieux vivre ensemble, d’équilibre entre création et patrimoine, d’émancipation par la découverte et l’écoute se sont pleinement affichées ici dans les ambitions politiques de ce beau projet « citoyen ».
Le Conservatoire prend logiquement place sur le côté Ouest du site pour répondre à la fois à la mise à distance souhaitée de la Piscine Leclerc, pour animer la nouvelle rue créée par ses volumes et positionner son accès principal à l’angle sud-ouest de la parcelle. Prolongeant l’équipement, la configuration des espaces extérieurs publics ou « privés » autorisent leur usage et une appropriation aisée.
Le projet Piscine – Conservatoire de Pantin est une opportunité exceptionnelle pour un architecte parce qu’il doit non seulement « fabriquer » des espaces fonctionnels mais, ici plus qu’ailleurs, « produire » du lien, créer les conditions de rencontres entre les différents publics, contribuer à engendrer des opportunités ou des invitations, et s’inscrire dans les enjeux sociétaux d’aujourd’hui.
La préservation de la mémoire du site génère l’« accroche au territoire », les jardins extérieurs et les parties communes le « lien », et la relation intime établie entre les deux entités l’« unicité » de ce nouvel ensemble voué à s’inscrire dans la dynamique de la Ville et s’ouvrir généreusement à ses habitants.

Haut de page