Architecture
Atelier Novembre
21 rue du Faubourg Saint-Antoine
75 011 Paris
T. +33 (0)1 44 73 02 20
F. +33 (0)1 44 73 02 50

Maître d'ouvrage

Ville d’Antony

Maître d'œuvre

Atelier Novembre

Programme

Création d'un équipement comprenant une grande salle multifonction de 500 places assises, des salles associatives, des studios de musiques amplifiées, des locaux administratifs et des locaux logistiques.

Surface

3 400 m² SHON

Coût

7,6 M€ HT

Avancement

Concours 2011

Complexe associatif multifonction
Création d'un lieu d'activités culturelles hybride
Antony (92)

Chaque projet, quelque soit sa taille ou sa fonction, ne doit pas ignorer le contexte dans lequel il s’inscrit pour qu’il devienne lui-même acteur de la vitalisation du quartier. Un des enjeux du projet était cette obligation de réussir à produire de l’espace public, une nouvelle centralité, donnant ainsi une image valorisante au quartier et, par conséquent, à la ville. Voulant consolider un urbanisme fragile, l’implantation a été privilégiée pour permettre de mettre en scène le bâtiment avec évidence et sérénité.

Les formes du projet, qui propose à la fois compacité et fragmentation, opacité et ouverture, répondent aussi aux enjeux environnementaux. Les volumes opaques de la salle multifonction et ses annexes constituent un volume tampon aux nuisances sonores tandis que les activités associatives s’ouvrent généreusement sur la place (à l’est) et sur la rue Henri Barbusse (au sud). Le foyer, au centre de l’équipement (et sa grande hauteur dominée par la verrière) devient un véritable modulateur d’ambiances visuelles, sonores et thermiques, nécessaire à l’ergonomie des multiples fréquentations.

La variation des volumes et leur traitement, participent à la claire appréhension du fonctionnement de l’équipement et à son intégration dans le site. Les contraintes maximales de hauteur et d’emprise au sol ont conduit à concevoir un projet compact : en partie inférieure, un socle conjugue, avec contraste, opacité (briques blanches) et transparences (vitrages des halls et foyer) et en partie supérieure, tel un ruban métallique,  un traitement continu en métal blanc (bardage pour la salle et résille pour les locaux) lie les différentes composantes du programme.

Un cadre-signal repérable dans la ville a été conçu comme la symbolique de l’équipement, nécessaire pour une identification claire d’un lieu de pratiques culturelles. Cette émergence en toiture est un dispositif qui serait support d’information et signal lumineux dans la nuit.

Haut de page